Home

News

Albéric Lagier, Musikzen (10 Mai 2015)

Pas de commentaire Revue de presse

La route des orgues passe à Lunel : du Vernet dans la grande tradition : On ne compte plus le nombre d’enregistrements effectués par Olivier Vernet, et ceux à quatre mains pour orgue avec Cédric Meckler (neuropsychiatre et organiste de talent) atteignent déjà la dizaine : ils sont en harmonie jusque dans le coloris de leur chemise. Titulaire des orgues de Monaco, Olivier Vernet parcourt la France des orgues, ici celles de Lunel. Il y a dans cette ville proche de Montpellier un Cavaillé-Coll (dynastie de facteurs montpelliérains) dans son état d’origine, régulièrement « relevé » (démonté et nettoyé) jusqu’à tout récemment. Comme à son habitude, Olivier Vernet choisit des œuvres qui mettent en valeur l’instrument, car c’est bien au répertoire de s’adapter aux caractéristiques techniques de chaque orgue et non l’inverse ; avec ses compositeurs de prédilection (Franck, Guilmant, Vierne, et, pour les contemporains, Denis Bédard qui lui avait dédié ses huit méditations pour orgue à l’occasion de l’inauguration des orgues de Monaco). Comme toujours, le livret permet de tout connaître de l’instrument : le spécialiste sera comblé, l’amateur en recherche d’informations sur les œuvres et leurs auteurs restera sur sa faim. Comme toujours, l’interprétation est impeccable : Olivier Vernet figure assurément parmi les premiers de sa classe. Cette fois-ci, cependant, on regrettera une prise de son fortement réverbérée, un choix qui « passe » car l’essentiel des œuvres ne fait pas appel aux pleins jeux. Du Vernet dans la belle et grande tradition.

Critique Musikzen

error: